URDAIBAI

Urdaibai

La Réserve de la Biosphère d’Urdaibai s’étend sur une superficie de 230 km², soit 10 % du territoire de la Biscaye, et est formée par l’estuaire d’Urdaibai à l’embouchure de la rivière Oka, qui traverse plusieurs localités, comme par exemple Gernika. Cela vaut la peine d’admirer sa grande extension depuis les hauteurs, par exemple depuis le mirador du mont Oiz à 1 036 m d’altitude, idéal pour se faire une idée de sa beauté et de ses dimensions. Ou depuis San Miguel de Ereñozar ou San Pedro de Atxarre, des endroits réputés pour offrir les meilleures vues panoramiques sur la réserve. Ou, pour les amoureux du fantastique, oser le "Balcon de Biscaye" (Mendata), situé sur le versant du mont Oiz, sous le sommet d’Astogana. Une statue de la vierge protège les braves, car d’après la légende, cet endroit était le lieu de rencontre des sorcières pour leurs sabbats. Nul doute que les sorcières avaient un très bon goût, et les meilleures vues !

Urdaibai. Réserve de la Biosphére

Légende à part, ce qui est certain c’est que la grande richesse écologique d’Urdaibai en fait un endroit unique. Connue également comme l’estuaire de Mundaka ou de Gernika, il s’agit de la zone humide la plus importante du Pays Basque espagnol et un trésor pour les amateurs d’ornithologie. En fait, c’est une zone de protection spéciale pour les oiseaux depuis 1994. Plus de 200 espèces transitent par la zone dans leurs migrations, certaines d’entre elles très rares lors de leur passage par le reste de la péninsule, comme la bernache cravant, le cygne chanteur, l’harelde kakawi ou l’eider. La plus importante colonie d’oiseaux marins niche sur l’île d’Izaro, la plus grande de la côte basque. L’accès libre n’y est pas permis, mais des bateaux réalisent des parcours pour la découvrir et aussi les observer, l’une des activités les plus impressionnantes de la zone.

Urdaibai

Urdaibai possède, en plus, douze plages avec des personnalités très différentes et pour tous les goûts, depuis les grandes étendues de sable comme Laida ou Laga, jusqu’aux petites criques au pied des falaises, comme celles d’Antzoras ou Lapatza. La plage de Mundaka est la plus connue à l’échelle internationale par les surfeurs: sa vague gauche mythique rassemble un bon nombre d’amateurs de ce sport du monde entier, la dotant d’une ambiance très animée. À proximité d’Urdaibai se trouvent aussi San Juan de Gaztelugatxe et la ville de Gernika, où l’on peut admirer l’arbre symbolique et la Casa de Juntas (maison des assemblées) ; il est plus que recommandé de visiter le Biotope Protégé de Gaztelugatxe, qui comprend la section de la côte de Biscaye qui va des environs de Bakio à l’ouest jusqu’au cap de Matxitxako, pour découvrir les communautés des espèces qui le peuplent, comme le pétrel de Wilson, le plus petit oiseau marin d’Europe.

Oiseaux

Situé en pleine Réserve de la Biosphère d’Urdaibai, l’Urdaibai Bird Center est un centre consacré à la recherche et à la diffusion scientifique des oiseaux, de leurs migrations et de leurs habitats. Depuis les observatoires du marais, les visiteurs sont témoins des projets sur lesquels travaillent les chercheurs. Le centre est géré par la Société des Sciences Aranzadi, et parmi ses installations, on relève les salles équipées de modules audiovisuels (salle de divulgation de la météorologie d’Euskalmet et le module de divulgation scientifique), trois miradors, une salle de conférences ou la zone d’accueil, où les visiteurs trouveront une carte qui situe Urdaibai sur la Route de l’Atlantique Est.

Mundaka

Un conseil ? Visiter la grotte de Santimamiñe, le site préhistorique le plus important de Biscaye, le village romain de Forua et, bien sur, la forêt d’Oma, une oeuvre d’art du peintre et sculpteur Basque Agustín Ibarrola, où les arbres peints changent de forme selon la direction d’observation. Une fois de plus, la sensation d’être plongé dans un conte magique vous attrape !