SHOPPING

Acheter des souvenirs de notre voyage est l’une des activités les plus amusantes. Il s’agit de trouver l’objet le plus représentatif de ce qu’on a vécu. Au Pays Basque espagnol, le choix ne manque pas. En plus des produits délicieux de sa gastronomie, il y a mille et une choses qui vous aideront à vous sentir plus proche de cette terre magnifique, même si vous vous trouvez à des kilomètres. Que vous penchiez pour le sport, la pêche ou la mode la plus traditionnelle, mais toujours d’actualité, les options sont très variées.

MAQUETTE D’UN BATEAU DE PÊCHE

MAQUETTE D’UN BATEAU DE PÊCHE

Les bateaux traditionnels du Pays Basque espagnol peints en rouge, vert, bleu ou noir, conduits avec maestria par les arrantzales (pêcheurs) et dotés d’engins de pêche respectueux de l’environnement, ont fait des Basques des ambassadeurs de la mer partout dans le monde.

VERRE DE TXIKITO

VERRE DE TXIKITO

Au Pays Basque espagnol, il est typique, avant de déjeuner ou de dîner, de sortir entre amis dans les bars et les tavernes pour prendre des txikitos, des verres de vin assez lourds et à capacité réduite, élaborés de façon artisanale, qui permettent d’avaler leur contenu pratiquement d’une seule traite. Avec lui, chacun pourra se souvenir, une fois rentré chez lui, des délices gastronomiques avec lesquels il s’est régalé au Pays Basque espagnol.

PRESSE-PAPIERS EN FORME DE PIERRE DE HARRIJASOTZAILE

PRESSE-PAPIERS EN FORME DE PIERRE DE HARRIJASOTZAILE

Le harrijasotze, ou lever de pierres, est l’un des sports les plus impressionnants du Pays Basque. Une pierre commémorative du record de Mikel Saralegi, qui a réussi à soulever 329 kg en 2001, peut être un moyen idéal de garder un petit morceau de Pays Basque sur son bureau.

PELOTA

PELOTA

On peut les trouver enveloppées et conditionnées comme de véritables bijoux, et toujours prêtes à l’emploi pour pratiquer l’une ou l’autre des variantes de la pelote basque une fois rentré chez soi. Fabriquées à la main, avec les meilleurs matériaux, à partir d’un noyau (kiski) élastique en caoutchouc - pour augmenter la vitesse et la puissance - ou en bois de buis, recouvert ensuite de diverses couches de latex et de laine, pour finir par la couche en cuir. Il en existe aussi à des prix plus modiques, de fabrication industrielle.

BÉRET OU TXAPELA

BÉRET OU TXAPELA

Le béret basque par excellence. Il y en a fabriqués en laine très fine, qui protègent à la perfection de la pluie ou du soleil comme du froid. En dehors de leur caractère typique, ils sont toujours à la mode et peuvent devenir l’accessoire parfait et la touche sophistiquée à un look d’automne-hiver.

PALA

PALA

Pour cette modalité de la pelote basque, qu’on peut jouer avec les deux mains, une raquette en bois - de préférence en hêtre - et une pelote en cuir sont nécessaires. Il s’agit d’une des variantes les plus populaires, qui peut être pratiquée dans n’importe quel coin du monde.

CESTA PUNTA (GRAND CHISTERA)

CESTA PUNTA (GRAND CHISTERA)

Les gants de jai alai (« jeux gai » en basque), un autre nom pour ce sport très ancien, s’adaptent parfaitement à la main et sont si beaux qu’ils peuvent servir aussi bien pour jouer dans un fronton de 60 mètres, que comme élément décoratif. Les traditionnels sont en bois de châtaigner et en osier, mais actuellement on peut aussi en trouver en matériaux synthétiques.

CESTA REMONTE

CESTA REMONTE

Cette modalité de pelote basque se caractérise par sa grande vitesse, un bon coup de main et beaucoup de précision. Le gant est beaucoup plus fin que celui de la grand chistera, car il ne garde pas la pelote mais la relance très rapidement. Tous les deux sont très beaux, en plus de très utiles pour pratiquer ces sports.

PULL À RAYURES

PULL À RAYURES

Icône de l’élégant style basque, ce vêtement à l’allure marinière est un complément parfait pour la fraîcheur des matins ou des soirées d’été.

MENDIGOIZALES

MENDIGOIZALES

La veste traditionnelle basque, fermée avec des cordons à houppes, est un élément classique, qui se décline cependant aussi dans des designs plus modernes. En laine ou drap en laine, cette veste peut être un complément idéal pour les jours frais.

LAUBURU

LAUBURU

L’ancienne croix gammée à branches curvilignes, commune à diverses cultures anciennes, est l’un des symboles les plus demandés par les touristes au Pays Basque espagnol. La beauté de ses formes fait qu’on la retrouve dans presque toutes les options de souvenirs, mais les bijoux inspirés des lauburus sont assurément ravissants.

NAPPE

NAPPE

De couleur verte et avec des lisérés, la nappe traditionnelle utilisée au Pays Basque est très utile pour se souvenir de cette terre à de chaque repas et soupirer sans doute pour la savoureuse gastronomie basque.

EGUZKILORE

EGUZKILORE

D’après la mythologie basque, la fleur du chardon ou, sous son nom en basque, Eguzkilore (Fleur du Soleil), avait été créée par la propre Amalur (Mère Terre) pour protéger les habitants, qui l’accrochent aux portes de leurs foyers. Aujourd’hui, elle est utilisée comme décoration ou même comme bijou. Ses formes charmantes égayent n’importe quel endroit.

ESPADRILLES

ESPADRILLES

Toujours à la mode, avec ou sans rubans, les espadrilles sont les chaussures idéales pour le printemps et l’été, et sont étroitement liées à l’Histoire du Pays Basque. Les traditionnelles sont blanches avec des rubans rouges, mais on peut en trouver dans n’importe quelle couleur. Bien qu’il y en ait de confection industrielle, les artisanales sont une véritable œuvre d’art pour vos pieds.

FOULARD

FOULARD

Connu sous le nom de foulard d’herbes ou foulard d’arrantzale (pêcheur) ou de baserritarra (paysan), son usage était associé aux travaux de la mer ou de la campagne. Il est porté au cou dans les fêtes, comme un accessoire.