PINTXOS

Un must pour apprécier les traditions basques et bien manger est de faire la "Route de Pintxos". Les pintxos ou tapas sont de la cuisine en miniature, une mise en bouche avec toute la saveur de la grande cuisine basque. Avec ou sans pain, en forme de croquette ou dans leur version sucrée, il y en a de toute sorte, même pour les végétariens.

Florilége de <em>pintxos</em> sur le comptoir du Bar Bergara. Saint-Sébastien

Les pintxos sont présentés sur le comptoir des bars et des restaurants, à la portée du client. S’ils sont chauds, il faut les commander. Et, à la fin, on les paie au serveur. Ils se mangent habituellement debout et parfois entre amis. C’est le rituel du txikiteo, qui consiste à faire la tournée des bars entre amis en prenant des txikitos (petits verres de vin) ou zuritos (petites bières) et en dégustant des pintxos différents. Chaque année, on célèbre des concours, auxquels les habitants sont attentifs pour tester les nouvelles créations.

Dégustation de <em>pintxos</em> dans un bar

C’est à Saint-Sébastien que la première "Route de Pintxos" est née. Aujourd’hui il y en a partout. À titre de curiosité, la Gilda la plus célèbre du Pays Basque n’est pas Rita Hayworth, mais un pintxo aux mille versions, dans laquelle il ne manque jamais un piment vert. Son nom est bien un hommage toutefois au personnage le plus emblématique de l’actrice américaine car la gilda est verte, salée et un peu piquante, d’après son créateur, Blas Vallés, le patron du grill de Saint-Sébastien, Casa Valles.

Gilda

Un conseil ? Ne pas rester dans le premier bar venu. L’un des divertissements consiste précisément à bouger et à découvrir de nouveaux horizons gastronomiques, jusqu’à trouver le pintxo de nos rêves. Il est très probable qu’il y en ait plusieurs.