PATRIMOINE

LES RACINES D'UN PEUPLE MILLÉNAIRE

Maison des Assemblées

Le Pays Basque espagnol est une énigme, de même que son origine et sa langue : le basque ou euskera, la plus ancienne langue d’Europe. La seule façon de le déchiffrer est de faire la connaissance de ses habitants et de découvrir sa culture si riche et vaste, de tradition très ancienne et aux rituels profonds qui marquent l’esprit de ce peuple. Le symbolisme est déjà présent dans l’arbre de Gernika, celui de la Casa de Juntas (Maison des Assemblées) qui rend hommage à son système de gouvernement, propre et unique, à travers un tronc mort et un autre jeune, représentant la force, la sagesse et la liberté, celles que le peuple basque porte dans son ADN. L’essence des expressions culturelles basques demeure vivante et se développe, de façon organique, sans jamais perdre de vue pour autant son passé. Les signes sont nombreux et il convient de les observer, afin de comprendre et de tomber amoureux de cette culture.

Fronton. Pelote à main nue

Le fronton occupe toujours une place privilégiée dans tout village du Pays Basque espagnol. Les sports ruraux, dénommés ici Force Basque, tels que le lever de pierres des harrijasotzailes ou le sciage de troncs par les aizkolaris, suscitent toujours l’admiration de l’observateur. Ou les régates de La Concha, à Saint-Sébastien, qui rassemblent chaque année, en septembre, quelques 100 000 personnes venues voir les traînières s’affronter pour décrocher l’un des prix les plus prisés de ce sport : le drapeau de La Concha. L’origine de ce championnat remonte à l’époque de la chasse à la baleine sur les côtes de la Mer Cantabrique, lorsque les bateaux se disputaient pour arriver les premiers sur les lieux.

Danse Basque

En plus de la proximité de la mer, on relève également ses danses traditionnelles, de l’aurresku sobre jusqu’aux célébrations saisissantes du Carnaval. Sans oublier son architecture, depuis les fermes (caseríos) parsemant ici et là les monts et les vallées, jusqu’à la plus moderne, le pari pour l’avenir qui prouve que le Pays Basque espagnol a toujours été un peuple visionnaire. Son patrimoine culturel est si vaste que tout le monde peut y trouver des endroits à visiter, pour apprendre et, ce qui est encore plus important, pour s’imprégner de toute cette culture basque, si vivante.