IKER MARTÍNEZ DE LIZARDUY LIZARRIBAR

MARIN

Deux fois médaillé olympique et trois fois champion du monde et d’Europe. Le curriculum du champion de voile basque Iker Martínez de Lizarduy Lizarribar (Saint-Sébastien, 1977) impressionne. Ce qui a commencé comme un jeu dans le bateau à voile de ses grands-parents lorsqu’il était enfant s’est converti en une carrière pléthorique et jalonnée de succès. Très jeune, en 1992, il gagna déjà le Championnat de l’Univers de la voile en Optimist. Son fulgurant parcours ne faisait que commencer. Parmi ses premiers prix, on relève celui du Marin de l’Année, de l’ISAF, en 2011, la plus haute récompense décernée par la Fédération Internationale de Voile. En 2004, il remporta la médaille d’or aux Jeux Olympiques d’Athènes et en 2008, la médaille d’argent à Pékin. Il est actuellement patron du Team Campos pour la Volvo Ocean Race 2014-2015 et participe à la campagne olympique en catamaran mixte.

Youtube
Web
Iker Martínez
QUESTIONNAIRE
Si je ne suis jamais venu au Pays Basque espagnol, quelle est la première chose que je dois visiter ?

Saint-Sébastien. La promenade de la Concha, le Kursaal, le Peigne du vent, la Vieille Ville, le Mont Igueldo.

Le meilleur plat de la gastronomie basque...

Moi je suis un fan de la côte de bœuf, la txuleta. J’aime bien aussi la bonite aux oignons.

Quelle est votre tapa préférée ? Peut-être une que vous faites vous-même...?

Un sandwich au fromage et au jambon cru serrano dans le bar la Cepa (Saint-Sébastien). Je n’en fais pas habituellement chez moi, j’aime mieux faire la tournée des tapas, mais probablement la tapa d’omelette au poivron.

Parmi la grande diversité de la musique basque, quelle serait votre chanson et/ou auteur préféré?

Sorotan Bele a marqué ma jeunesse. Parmi les grands, Fito y los Fitipaldis par exemple, avec Acabo de llegar.

En matière d’art, quel endroit (église, musée, sculpture…) pensez-vous que je ne devrais pas manquer si je visite le Pays Basque espagnol?

Le Guggenheim, le Peigne du Vent, la chapelle de San Juan de Gaztelugatxe.

Citez-moi un endroit très spécial pour vous au Pays Basque espagnol, cet endroit où vous aimez vous perdre.

Le mont Jaizkibel en VTT.

Si j’ai des enfants, où me recommanderiez-vous de les emmener ou quelles activités pourrais-je faire avec eux?

Au Mont Igeldo. Et faire du surf à Zarautz!

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui vient pour la première fois au Pays Basque espagnol?

Qu’il prenne le temps de connaître le Pays Basque espagnol, parce qu’il en vaut la peine.

Qu’est-ce qui vous manque le plus quand vous êtes loin de votre pays?

La gastronomie, les gens, les paysages.

Pour vous, le plus beau du Pays Basque c’est...

Son littoral.

Quand un de vos amis d’ailleurs vient vous voir, qu’est-ce que vous n’omettez surtout pas de lui montrer?

Le phare de Fontarabie.

Le Pays Basque espagnol, c’est mieux au printemps, en été, en automne ou en hiver?

L’hiver pour moi est dur, mais il y a de bonnes vagues. Je préfère l’automne et le printemps.

Quelle est votre fête ou votre événement préféré au Pays Basque espagnol?

Les fêtes de Fontarabie.