EDURNE PASABAN

ALPINISTE

Son nom est devenu une légende. Et pour cause. Edurne Pasaban (Tolosa, 1973) a été la première femme de l’histoire à atteindre les 14 huit mille, les plus hauts sommets du monde. Après avoir remporté d’innombrables prix – dont la Médaille d’Or au Mérite Sportif 2010 et le Prix Basque Universel décerné par le Gouvernement Basque en 2011, Edurne Pasaban donne aujourd’hui des conférences dans des entreprises et des organismes sportifs. Elle a aussi créé sa propre agence de voyages, KABI by Edurne Pasaban (www.kabi-travels.com), qui organise des voyages sur mesure dans le Pays Basque et dans les Pyrénées. Elle consacre aussi tous ses efforts et sa passion à "Mountaineers for the Himalayas Foundation", la fondation qu’elle a créée pour mettre en œuvre des projets en rapport avec l’éducation des enfants en Himalaya. On vous l’avait dit : une vraie légende.

Pinterest
LinkedIn
Blog
Edurne Pasaban
QUESTIONNAIRE
Si je ne suis jamais venu au Pays Basque espagnol, quelle est la première chose que je dois visiter ?

La ville de Saint-Sébastien.

Le meilleur plat de la gastronomie basque...

Pour moi, le meilleur plat de la gastronomie basque c’est une bonne assiette de haricots secs de Tolosa ou une bonne daurade de la mer Cantabrique.

Quelle est votre tapa préférée ? Peut-être une que vous faites vous-même...?

Une tapa au thon et aux anchois de la mer Cantabrique, avec un piment d’Ibarra, et la tapa aux bajoues de veau.

Parmi la grande diversité de la musique basque, quelle serait votre chanson et/ou auteur préféré?

Benito lertxundi "Udazken Koloretan"
Mikel Laboa "Hegoak ebaki banizkio"

En matière d’art, quel endroit (église, musée, sculpture…) pensez-vous que je ne devrais pas manquer si je visite le Pays Basque espagnol?

Le Musée Chillida Leku et Arantzazu.

Citez-moi un endroit très spécial pour vous au Pays Basque espagnol, cet endroit où vous aimez vous perdre.

Parfois j’aime me perdre sur la côte, d’autre dans la montagne. Me promener de San Juan jusqu’à Fontarabie par le mont Jaizkibel en voyant le littoral, les falaises et la mer Cantabrique m’apaise. Ou en me promenant dans les forêts et les prairies d’Aralar, j’ai l’impression d’être libre.

Si j’ai des enfants, où me recommanderiez-vous de les emmener ou quelles activités pourrais-je faire avec eux?

Il y a plein d’activités à faire avec les enfants, comme se promener en montagne et en forêt, par exemple dans le parc naturel de Pagoeta, et visiter la forge d’Agorregi.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui vient pour la première fois au Pays Basque espagnol?

Qu’il essaie de trouver des expériences qui lui feront vivre la culture basque de l’intérieur. Qu’il suive les conseils des autochtones. Qu’il ne manque pas d’aller à l’intérieur du Pays Basque espagnol, où il y a des choses aussi belles que la côte à visiter pour comprendre notre culture et notre style de vie.

Qu’est-ce qui vous manque le plus quand vous êtes loin de votre pays?

Notre gastronomie, nos montagnes et pouvoir être dans la montagne et en même temps sentir le sel de la mer.

Pour vous, le plus beau du Pays Basque c’est...

Les gens du Pays Basque. Je suis sûre que les personnes qui viennent visiter le Pays Basque espagnol vont emporter avec eux le meilleur de nous-mêmes.

Quand un de vos amis d’ailleurs vient vous voir, qu’est-ce que vous n’omettez surtout pas de lui montrer?

Le peigne du vent à Saint-Sébastien, et sa vieille ville et les tapas.

Le Pays Basque espagnol, c’est mieux au printemps, en été, en automne ou en hiver?

Cela dépend de la zone que vous visitez, mais je pense que le printemps, l’été et évidemment, l’automne avec ses couleurs, sont toutes de bonnes époques pour venir.

Quelle est votre fête ou votre événement préféré au Pays Basque espagnol?

Les régates de la Concha sont un événement sportif et culturel qui en dit long sur l’ambiance des Basques. Le jour de la fête de Saint-Sébastien et la tamborrada.