ART DE LA RUE

Parmi la richesse culturelle qu’on peut trouver au Pays Basque espagnol, il faut remarquer l’expression artistique qui se manifeste dans ses rues, et même dans ses forêts et ses zones plus rurales, elle témoigne de l’amour des Basques pour l’art sous toutes ses formes et illustre aussi à quel point le Pays Basque espagnol est un grand berceau d’artistes. Et comme particularité, la plupart d’entre eux a fait don d’œuvres pour le plaisir des citoyens, et aussi des visiteurs, toujours bienvenus. Au Pays Basque espagnol, l’intérêt pour la culture est extraordinaire, et dans toutes ses provinces, il y a toujours un événement associé à l’art à voir. Le mieux est de parcourir ses rues et ses communes, afin de célébrer l’amour de ce peuple pour la culture, aussi bien dans certains des meilleurs musées au monde, qu’en plein air, à la portée de n’importe quel passant. Car quel meilleur usage peut-on faire de l’art que de le partager avec tout le monde.

LA FORÊT D’OMA (1984)

LA FORÊT D’OMA

Une œuvre d’art créée par le sculpteur et peintre Agustín Ibarrola (Bilbao, 1930) dans la réserve naturelle d’Urdaibai, dans le petit quartier d’Oma, à Kortezubi, tout près des grottes de Santimamiñe. Elle est connue sous le nom de la « Forêt Animée ».

BILBAO

DODECATHLOS (2001)

DODECATHLOS

Ou les « Travaux d’Hercule », une sculpture de 72 tonnes en acier, réalisée par Vicente Larrea (Bilbao, 1934). Elle est située en face du Palais Euskalduna, à Bilbao.

TERPSÍCORE (1974)

TERPSÍCORE

Une sculpture de la muse de la danse, réalisée par Salvador Dali (Figueras, 1904- 1989). Elle se trouve sous le Palais Euskalduna, à Bilbao.

BEGIRARI IV (1997, installée en 2003)

BEGIRARI IV

Créée par Eduardo Chillida (Saint-Sébastien, 1924-2002), cette sculpture de plus de sept mètres de hauteur se trouve dans le parc de Ribera, au début de la passerelle Pedro Arrupe, à Bilbao.

EXPLORER’S BOOK (2008)

EXPLORER’S BOOK

Cette pièce en acier de Sir Anthony Caro (Londres, 1924) exprime sa synthèse personnelle entre l’art figuratif et l’art abstrait. Elle se trouve à côté de la passerelle Pedro Arrupe, à Bilbao.

SCULPTURE DE BROUILLARD (1998)

SCULPTURE DE BROUILLARD

Fujiko Nakaya (Sapporo, 1933) s’intéresse à la qualité éphémère et au potentiel artistique de l’eau. Créée spécialement pour le Musée Guggenheim Bilbao, cette Sculpture de Brouillard peut être admirée dans le bassin à l’arrière du musée. L’eau-brouillard générée par 1 000 tuyères de brouillard en fait une vision spectaculaire.

VITORIA-GASTEIZ

EL CAMINANTE

EL CAMINANTE

Sculpture en bronze de Juan José Eguizábal (Logroño, 1961), située sur la place del Arca, à Vitoria-Gasteiz.

PLACE-MONUMENT AUX FUEROS BASQUES (1982)

PLACE-MONUMENT AUX FUEROS BASQUES

La structure architecturale de Luis Peña Ganchegui (Oñati, Gipuzkoa, 1926 - 2009) se fond avec la sculpture en acier reco (alliage d’acier et de molybdène) d’Eduardo Chillida, sur une place spectaculaire qui nous touche même sans mots, et qu’il est possible de visiter à Vitoria-Gazteiz.

SCULPTURE HOMMAGE AUX PREMIERS EUROPEISTES BASQUES POUR LA JOURNEE DE L’EUROPE

SCULPTURE HOMMAGE AUX PREMIERS EUROPEISTES BASQUES POUR LA JOURNEE DE L’EUROPE

Créée par Néstor Basterretxea (Bermeo, 1924-2014), on peut l’admirer entre la rue Prado et la rue Becerro de Bengoa, à côté du Parlement basque de Vitoria-Gasteiz.

LE JARDIN VERTICAL

LE JARDIN VERTICAL

Dans le Palais des Congrès Europa, à Vitoria-Gasteiz, 33 000 plantes de 70 espèces différentes poussent ; un projet qui s’inscrit dans le cadre de l’anneau vert intérieur et réalisé par les cabinets Urbanarbolismo et Unusualgreen, avec Urbaser et Zikotz. Pour ce faire, 33 000 plantes de diverses variétés autochtones de la zone d’Alava et du Pays Basque ont été plantées.

LE REGARD

LE REGARD

Sculpture de Miquel Navarro (Mislata, Valencia, 1945) qui a signifié la première pierre de l’Artium, le Centre-Musée Basque d’Art Contemporain, inauguré en 2002 à Vitoria-Gazteiz. Située avant l’entrée du musée, elle est devenue un repère dans la ville.

SAINT-SÉBASTIEN

LE PEIGNE DU VENT

LE PEIGNE DU VENT

Ensemble de sculptures d’Eduardo Chillida (Saint-Sébastien, 1924-2002) sur une œuvre architecturale de Luis Peña Ganchegui (Oñati, Gipuzkoa, 1926 - 2009), situé à une des extrémités de la plage d’Ondarreta et au pied du mont Igeldo de Saint-Sébastien.

CONSTRUCTION VIDE

CONSTRUCTION VIDE

Sculpture de Jorge Oteiza (Orio, Gipuzkoa, 1908 - 2003), lauréate de la Biennale de São Pao Paulo en 1957 et installée sur le Paseo Nuevo de Saint-Sébastien en 2002.

LA PIÉTÉ (1999)

LA PIÉTÉ

Basée sur les esquisses d’Oteiza pour le frise du Sanctuaire d’Arantzazu, elle fut réalisée par le sculpteur José Ramón Anda sous la supervision d’Oteiza. Elle peut être admirée sur la façade de l’église San Vicente de Saint-Sébastien.

LA COLOMBE DE LA PAIX (1988)

LA COLOMBE DE LA PAIX

Une sculpture spectaculaire de huit mètres de Néstor Basterretxea (Bermeo, 1924-2014), d’abord installée sur la promenade du Kursaal de Saint-Sébastien, puis transférée en 1995 au centre d’une rotonde dans le quartier d’Amara, à côté du stade de football d’Anoeta.

ESTELA (1969)

ESTELA

Une sculpture verticale de Ricardo Ugarte Zubiarrain (Pasajes, 1942) formée de cubes superposés. Elle peut être admirée sur la place del Centenario de Saint-Sébastien.